Message
Fermer
Mot de passe oublié
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
Responsables
Responsable académique
Coordinateur
Conférenciers
Matières
Matière
Sciences politiques, sociales et économiques
Cours-conférence
La traduction comme paradigme
Lieu
Site
Bruxelles
Immeuble
Écuries royales
Local
Salle Ilya Prigogine
Adresse
Rue Ducale 1, 1000 Bruxelles
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Jeu
30  04
16:00
Jeudi 30 avril 2009 à 16 heures
Bruxelles – Écuries royales – Salle Ilya Prigogine
Dans l'atelier du traducteur
En dépit des années, nous vivons toujours dans la nostalgie suscitée par ce que nous prenons pour la "catastrophe" de Babel. Dès qu'il est question de langue, et a fortiori de traduction, tout se passe comme si nous restions fascinés par la langue parfaite d'avant la dispersion, et inconsolables désormais d'être condamnés à la traduction.

De sorte que, aujourd'hui encore, nous sommes soumis au dilemme suivant : ou l'adoption d'une langue universelle commune (justifiée par l'efficacité et la rationalité), ou le repli sur telle ou telle langue nationale (justifié par la dignité et l'identité). Mais cette alternative ruineuse consacre le refus de l'échange et conduit à la réduction des possibilités de signifier. Sommes-nous donc totalement démunis, en l'absence de toute super-langue ? Non pas, car il nous reste la ressource de la traduction et du multilinguisme. Le multilinguisme est une opportunité unique d'enrichir notre conception de l'universel, et la traduction, loin d'être une simple technique ancillaire de communication, pourrait bien être le paradigme dont notre monde a besoin pour se comprendre et traiter ses défis les plus importants. Il est donc essentiel d'étudier avec soin, en se basant sur la longue expérience de la confrontation des langues, les caractères et les potentialités de ce paradigme traductif.

On s'attachera à montrer dans quelle mesure la traduction - cette hospitalité langagière - pourrait d'ores et déjà jouer le rôle d'un paradigme, chaque fois que, dans notre monde pluriel, s'affrontent des savoirs et des valeurs sans que des principes supérieurs ne permettent de réaliser entre eux un arbitrage a priori. On évoquera notamment le dialogue des savoirs (interdisciplinarité), la confrontation des logiques techniques, politiques et citoyennes dans la gouvernance contemporaine, le débat sur le libéralisme politique qui oppose libéraux et communautariens, ainsi que le dialogue des spiritualités, des religions et de la laïcité.
Programme
16:00
18:00
Dans l'atelier du traducteur
Intervenants
Documents postliminaires
Résumé de la troisième leçon - format pdf
Photos
Photo Philippe Molitor
Sculpteur : Guillaume Geefs.