Message
Fermer
Mot de passe oublié
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
International    Présentation

Présentation

L’Académie est membre de fédérations d’académies et d’unions scientifiques tant au niveau européen que mondial, tels ALLEA, EASAC, Euro-CASE, IAP, ISC, UAI, etc. L’Académie coopère également avec certaines académies étrangères avec lesquelles elle a conclu des accords bilatéraux. Certains aspects de la représentation internationale sont gérés conjointement par l’Académie et son équivalente néerlandophone, la Koninklijke Vlaamse Academie van België voor Wetenschappen en Kunsten (KVAB), au sein du RASAB.



Les membres de l’Académie participent aux activités de ces différentes institutions. Ils participent aux assemblées générales, conférences et groupes d’experts organisés par celles-ci.




Union Académique Internationale (UAI)



L’Union Académique Internationale est l’organisation mondiale des académies nationales dans les domaines des sciences humaines et des sciences sociales. Ses objectifs sont d’initier, de reconnaitre, de promouvoir et de financer des projets de recherche internationaux basés sur le long terme. L’UAI comprend aÌ l’heure actuelle plus d’une centaine d’académies provenant de 63 pays et de tous les continents. Consciente de ce que de nombreux projets d’envergure en sciences humaines et sociales ne peuvent pas être réalisés dans un court laps de temps, l’UAI se déclare prête à soutenir des projets importants à long terme. L’UAI a déjà parraineì près de 4 000 ouvrages. Beaucoup d’entre eux sont des outils de référence fondamentaux, tels que des dictionnaires, des encyclopédies, et des éditions de texte, dont certains sont diffusés sur le web. L’UAI lance constamment de nouveaux projets internationaux. Les projets adoptés doivent être fondés sur la coopération entre plusieurs académies nationales. Depuis la création de l’UAI en 1919, l’Académie royale de Belgique en assume le Secrétariat général.



Le Secrétaire perpétuel, Didier Viviers, est Secrétaire général de l’UAI



Déléguée de notre Académie : Catheline Périer-D’Ieteren, membre titulaire de la Classe des Arts.




ALLEA



ALLEA (ALL European Academies) est la Fédération européenne des académies nationales des sciences et des sciences humaines. Les missions d’ALLEA sont de favoriser l’échange d’informations et d’expériences entre les académies, de vulgariser la science et de prodiguer des conseils à la société européenne, de viser l’excellence dans la science et l’érudition, de hauts standards éthiques dans la conduite de la recherche, ainsi que son indépendance par rapport au monde politique, aux intérêts commerciaux et idéologiques.



Délégués de notre Académie : François de Callataÿ, membre titulaire de la Classe des Lettres et des Sciences morales et politiques, et Véronique Cabiaux, membre titulaire de la Classe Technologie et Société.




Euro-CASE



L’European Council of Academies of Applied Sciences est une organisation indépendante à but non lucratif regroupant des académies nationales d’ingénierie, de sciences appliquées et de technologie de 23 pays européens. Il a été fondé en 1992 sur une initiative française des membres du CADAS (Conseil pour les Applications de l’Académie des Sciences). Le comité exécutif se réunit quatre fois par an. Le conseil se réunit une fois par an. Euro-CASE est un forum permanent d’échange et de consultation entre les institutions européennes, l’industrie et la recherche.



Grâce à ses académies membres, Euro-CASE a accès à une expertise de pointe (environ 6 000 experts) et fournit des conseils impartiaux, indépendants et équilibrés sur des questions technologiques ayant une dimension européenne claire aux gouvernements nationaux, aux entreprises, aux institutions européennes et aux organisations internationales.



Délégué de notre Académie : Luc Chefneux, membre titulaire de la Classe Technologie et Société, est membre du Bureau d’Euro-CASE.



Rapport Euro-CASE Défis pour l'innovation européenne axée sur la science et la technologie en Europe



Juillet 2022



Un groupe de travail (GT) a été mis en place dans le but d'identifier les opportunités pour mieux lier la recherche à l'innovation technologique en Europe pour la période post-Covid. Ce travail fait suite à un rapport « pré-Covid » sur le potentiel et les limites de la science ouverte pour le milieu universitaire et la technologie qui a été préparé par l'Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique, et publié en anglais et en français. Le groupe de travail s'est stabilisé à un noyau de neuf membres (dont trois femmes), qui comprend des professionnels ayant une expérience managériale et politique, du monde des affaires, de l'industrie, du milieu universitaire, du gouvernement et des organismes de réglementation.




Télécharger le rapport




EASAC



L’European Academies Science Advisory Council (EASAC) est formé par les académies scientifiques nationales des États membres de l'UE pour leur permettre de collaborer en fournissant des conseils aux décideurs politiques européens. Il permet ainsi à la voix collective de la science européenne de se faire entendre. Sa mission reflète l'opinion des académies selon laquelle la science est au cœur de nombreux aspects de la vie moderne et qu'une appréciation de la dimension scientifique est une condition préalable à l'élaboration de politiques judicieuses. Ce point de vue sous-tend déjà le travail de nombreuses académies au niveau national. Avec l'importance croissante de l'Union européenne en tant qu'arène politique, les académies reconnaissent que la portée de leurs fonctions consultatives doit s'étendre au-delà du niveau national pour couvrir également le niveau européen. EASAC se concentre principalement sur les biosciences, l'énergie et l'environnement. EASAC est membre de SAPEA - Science Advice for Policy by European Academies - qui fait partie du mécanisme de conseil scientifique (SAM) de la Commission européenne.



Délégué de notre Académie : Michel Crucifix, membre titulaire de la Classe des Sciences.




Comité de réflexion sur les conditions d'une paix durable



Le retour de la guerre en Europe

Le 24 février 2022 signe le retour de la guerre en Europe. L'Académie royale de Belgique a condamné le plus fermement l’invasion de l’Ukraine par les forces armées de la Fédération de Russie. Elle a fait savoir sa solidarité particulière avec les savants et artistes russes qui condamnent cette guerre. L’Académie a également apporté son soutien à l'Union académique internationale (UAI) ainsi qu’à l'Alliance des académies européennes (ALLEA) qui ont pris position de la manière la plus catégorique. L’Académie tient, pour sa part, à souligner l’importance à ses yeux de maintenir un lien collégial avec les scientifiques et artistes dissidents russes qui sont toujours dans leur pays, afin de veiller à ne pas les isoler davantage.



La paix est une condition préalable incontournable pour rendre possible le développement d’une vie prospère, conforme aux idéaux d’égale dignité et de respect des limites planétaires qui sont les nôtres en tant que société savante et en tant qu’humanité.



Notre responsabilité en tant qu’Académie est triple, a minima :



a) À court terme, nous avons un devoir de solidarité à l’égard des victimes de la guerre : membres du monde de la science et des arts ukrainiens, et membres du monde de la science et des arts russes opposés à la guerre et, ipso facto, en danger ;



b) Nous avons la responsabilité de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour contribuer au retour et au maintien de la paix, ce qui implique d’aider non seulement à comprendre les mécanismes en présence, mais aussi à préserver, construire et faire advenir les conditions d’une paix durable ;



c) En tant qu’institution d’excellence dans le domaine des sciences et des arts, nous avons le devoir d’inspirer, d’influencer ou d’entraîner l’engagement d’autres institutions dans la non-banalisation des enjeux de cette guerre



Toutes ces raisons conduisent l’Académie royale à mettre sur pied un Comité de réflexion sur les conditions d'une paix durable. Son comité de coordination (Steering Committee) rassemblant des Académiciens et Académiciennes sera coprésidé par Françoise TULKENS (Classe Technologie & Société, Juge honoraire à la Cour européenne des Droits de l’Homme) et Jean-Pierre DELEUZE (Classe des Arts, Compositeur).



Les artistes et chercheurs qui seront accueillis par l’Académie à travers les Prix « Sciences, Arts & Paix » (qu’ils soient réfugiés ukrainiens ou russes ayant critiqué l’invasion de l’Ukraine) y trouveront un espace de rencontre, d’échange et de dialogue.



Les considérations liées aux conditions d’une paix durable étant, par essence, larges, le Comité organisera ses travaux de manière à traiter ces préoccupations en s’attachant aux relations entre l’Ukraine et la Russie, mais plus largement aux conditions d’une paix durable en Europe.



Contact : peace_committee@academieroyale.be