Message
Fermer
Mot de passe oublié
Rechercher
Entrez au moins 3 caractères
Rechercher|Se connecter
Lieu
Site
Bruxelles
Immeuble
Palais des Académies - Écuries royales
Local
Palais des Académies - Écuries royales
Adresse
Rue Ducale, 1, 1000 Bruxelles
 test
FiltresHaut de pageBas de page
Filtres
Haut de page
Bas de page
Ven
16  02
09:30
Inscriptions
clôturées
Vendredi 16 février 2024 à 09h30
Bruxelles – Palais des Académies - Écuries royales
Journée d'étude
Une histoire nationale et internationale de l’histoire de l’art : Nouveaux acteurs, nouveaux objets, nouvelles méthodes
Pour participer à la journée d'étude, veuillez nous contacter à l'adresse : collegebelgique@academieroyale.be.

Sur le modèle d’autres entreprises historiographiques similaires, soutenues par l’Académie royale de Belgique, l’objectif de cette journée d’étude est de poser les premiers jalons d’une historiographie belge de l’histoire de l’art. Il s’agit plus précisément d’étudier les conditions épistémologiques et professionnelles qui ont permis l’émergence et le développement de cette discipline aux XIXe et XXe siècles, afin d’interroger ses configurations aujourd’hui largement tributaires de ce passé. Il faut pour cela s’attacher à l’étude des discours et des pratiques qui prennent les œuvres d’art pour objets, identifier leurs acteurs, les processus de contrôle et de légitimation, ainsi que les raisons idéologiques ou politiques d’être qui les impliquent, tout en questionnant ses choix et ses omissions. La journée d’étude aborde les enjeux méthodologiques qui sous-tendent une telle entreprise historiographique.

Belarthis (Belgian Art History) est un projet de recherche collaboratif visant à l’établissement d’une « Historiographie belge de l’histoire de l’art (1830-2000) » initié par l’Académie royale d’archéologie et d’histoire de l’art de Belgique (ARAHAB-KAAKB).

Découvrez le programme de la journée d'étude ci-dessous.

Introduction
9h30 : Le projet Belarthis (ARAHAB-KAAKB): pour une Historiographie belge de l’histoire de l’art (1830-2000)
Ralph Dekoninck (UCLouvain) et Brigitte D’Hainaut (ULB)

Perspectives nationale et internationale
Séance présidée par Ralph Dekoninck (UCLouvain) et Brigitte D’Hainaut (ULB)

10h00 : Le Dictionnaire critique des historiens d’art actifs en France de l’INHA : évolution et perspectives d’un projet historiographique
Philippe Sénéchal (Université de Picardie Jules Vernes) et Ilaria Andreoli (INHA)

10h40 - Symbolic Domination and the Geography of Art Historical Writing
Matthew Rampley (Masaryk University) et Thierry Lenain (ULB)

11h20 - Historiographie de l’histoire de l’histoire de l’art médiéval en France (XXe-XXIe s.) : un projet
Arnaud Timbert (Université d’Amiens)

12h00 : Pause déjeuner

Historiographie belge : acteurs, institutions et nouveaux enjeux (1e partie)
Séance présidée par Dominique Allart (ULiège)

13h30 : Pourquoi enseigne-t-on l’histoire de l’art dans les universités belges ? Retour sur les raisons de l’émergence de ces cours au XIXe siècle
Inès Sanchez (FNRS-UCLouvain)

14h10 : Histoire de l’art et questions de genre en Belgique : apports, actualités et perspectives
Apolline Malevez (UGent) et Lyse Vancampenhoudt (FNRS, UCLouvain)

14h50 : Contemporary Art: the long road to the first museum of contemporary art in Belgium
Koen Brams (UGent)

15h30 : Pause

Historiographie belge : acteurs, institutions et nouveaux enjeux (2e partie)
Séance présidée par Thierry Lenain (ULB)

16h00 : Une revue d’esthétique et un doctorat en école supérieure des arts pas sans histoire ?
Dirk Dehouck (ArBA-ESA) et Lucien Massaert (ArBA-ESA) et Léa FALGUÈRE (ArBA-ESA)

16h40 : L’ISELP, un terrain d’observation, de production et de diffusion d’histoires de l’art
Mélanie Rainville (ISELP)

17h20 : Conclusion
Programme
09:30
17:00
Séminaire
Une histoire nationale et internationale de l’histoire de l’art : Nouveaux objets, nouvelles méthodes, nouveaux enjeux